Le CHAN, le VAR et les Africains

Article : Le CHAN, le VAR et les Africains
Crédit:
17 février 2021

Le CHAN, le VAR et les Africains

Le football, ce sport populaire dans le monde et très prisé par les Africains, qu’importe leur âge. C’est de ça qu’il s’agit aujourd’hui. Depuis l’avènement de la pandémie de Covid-19, ça va moins vite sur les terrains de football. En Afrique, après le report de la CAN l’année dernière, la Confédération Africaine de Football tenait à organiser une compétition afin de préparer la prochaine édition de la CAN. C’est ainsi que la 6ème édition du CHAN s’est déroulée au Cameroun du 16 janvier au 7 février 2021. Véritable vitrine pour les joueurs locaux, le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) est une compétition internationale de football en Afrique, organisée par la Confédération africaine de football (CAF) tous les deux ans en alternance avec la CAN. Sa particularité : seuls les joueurs évoluant dans un club de leur pays peuvent y participer.

Bravo aux Lions de l’Atlas

Félicitations au Cameroun et aux Camerounais pour cette belle organisation du CHAN 2021. La fête a été belle, les stades magnifiques et l’ambiance épique. Les supporters et fans ont répondu présents. Les quelques tickets mis en vente ont été vendus comme des petits pains. Tous les Camerounais voulaient vivre cette ambiance d’être dans les tribunes quand les 22 acteurs sont aux prises. Carton rouge aux Lions indomptables. Ils ont été domptés successivement par le Maroc et le Sili National de la Guinée. Il est peut-être temps pour eux de changer d’appellation.

Meilleure équipe de la compétition, meilleure attaque, l’équipe marocaine rayonnait sur le terrain. C’était très plaisant de les voir jouer, avec engagement, fluidité et au fil des matches, elle s’est présentée en favori pour remporter la coupe. Vainqueur de la compétition comme en 2018, ce sont deux joueurs marocains qui ont été logiquement désignés meilleur joueur et meilleur buteur du tournoi.

Le VAR et ses travers

Le VAR ou assistance vidéo à l’arbitrage est source de polémiques partout où il est présent. Il a été inventé et mis en place pour taire les polémiques et les critiques envers l’arbitrage. Mais on se rend de plus en plus compte que son interprétation ne fait jamais l’unanimité. Durant le CHAN 2021, le VAR a été la véritable star. La décision de recourir au VAR, ou de ne pas y recourir, et la question de son interprétation, ont fait l’objet de commentaires et de critiques diverses au fil des matches. Le point culminant de la polémique autour de l’utilisation de la VAR étant lors de finale opposant l’équipe du Mali au Maroc.  En effet, au cours de ce match, l’arbitre a souvent réfuté d’aller consulter le VAR sur des actions litigieuses. Et lorsqu’il s’est décidé à avoir recours au VAR, la décision prise a fait beaucoup de sceptiques.

Des prestations parfaites

Aux termes de cette belle édition du CHAN, il est de bon ton de saluer le travail fait par la CAF et la République du Cameroun.

Pour finir, que cette édition pose définitivement les bases d’un sport redynamisé sur le continent. Vivement que les joueurs locaux qui se sont distingués par des prestations exceptionnelles puissent se voir proposer des contrats professionnels afin de passer un cap dans la pratique du football. Il importe que les pays africains puissent mieux organiser leurs championnats nationaux, comme la RDC ou le Maroc. Ainsi, les jeunes joueurs ne considèrent pas l’Europe comme seule destination capable de faire de leurs rêves de devenir des professionnels du ballon rond, une réalité.

Étiquettes
Partagez

Commentaires

Benedicta
Répondre

Merci Audrey pour ce billet et heureuse de te trouver ici, sur Mondoblog ! Sûrement qu'avec tes billets, je vais revenir à mes anciens amours qu'est le football, que j'évite depuis quelques années : trop d'émotions et de palpitations... LOL

naka
Répondre

Merci Tata Benedicta pour ton soutien inconditionnel. Vivement d'autres billets à lire ensemble. Je suis heureuse de faire partie de la communauté des blogueurs francophones de RFI.